Un centre de dépistage installé à l’extérieur du CHM

Le centre de dépistage externe a été installé et sera opérationnel prochainement.
Le centre de dépistage externe a été installé et sera opérationnel prochainement. - Com

« La crise sanitaire Covid-19 influence depuis le mois de mars l’activité quotidienne des institutions hospitalières. Elle demande aux professionnels de santé de s’adapter en permanence tantôt à sa discrète présence tantôt à son existence plus marquée dans la région », explique Laurence Deceuninck, porte parole au CHM.

En cette période estivale, le SPF souhaite contrôler plus drastiquement les retours des vacanciers aoûtiens belges toujours dans le but de limiter la propagation du virus Covid-19. « Ces mesures augmenteront sans nul doute le nombre de tests à réaliser, c’est pourquoi le CHM a décidé de réinstaller à l’extérieur de l’établissement un espace adapté. Celui-ci accueillera toutes les personnes munies soit d’une prescription délivrée par le médecin généraliste soit d’un code obtenu par sms pour avoir complété le formulaire obligatoire en cas de déplacement à l’étranger. »

Depuis le mois de mai, le CHM dépiste systématiquement les patients qui entrent pour une hospitalisation ou qui séjournent pour une longue durée. Les services tels que la gériatrie et revalidation sont les principaux concernés. « Pour tous les autres patients, une évaluation régulière s’effectue et selon les cas, un test de dépistage au covid-19 est réalisé. Le CHM souhaite maintenir une politique de surveillance accrue face à la propagation du virus. »

Qu’est ce qu’on y fera ?

Ce poste de dépistage permettra d’augmenter la quantité de tests réalisés quotidiennement grâce à un aménagement des horaires de prélèvements. Deux cas de figure concernent ce lieu fraîchement aménagé. « Soit le patient est symptomatique, il a pris contact avec son médecin généraliste qui rédige une prescription électronique ou sous format papier pour valider sa décision de prélever un échantillon. Dans le cas où le patient ne sait pas se déplacer, le médecin réalisera le test au domicile du patient. Soit la personne revient de l’étranger et est asymptomatique, elle a complété le formulaire obligatoire et elle a reçu un sms muni d’un code. », précise-t-on. Pour l’une ou pour l’autre situation, le patient doit toutefois prendre rendez-vous pour effectuer son test de dépistage.

Les résultats sont ensuite communiqués au médecin traitant prescripteur dès réception que cela soit sur base d’une prescription ou sur base d’un code sms.

« En cas de résultat positif, le dispositif de tracing sera enclenché par les autorités qui recueilleront auprès du patient l’ensemble de ses contacts. Ces derniers seront avertis afin de prendre toutes les dispositions requises pour, à leur tour, protéger leur entourage et surveiller quelques paramètres ou encore appeler leur médecin traitant en cas de dégradation de leur état de santé. »

Pour les habitants de Comines, un poste de dépistage a été établi au Centre de Consultations de Médecine spécialisée du CHM situé rue de Warneton, 28 à Comines. Les patients peuvent bénéficier d’un service identique à celui proposé au CHMouscron.

Que sur RDV!

Afin de réduire au maximum les risques de propagation, ce dépistage se réalise uniquement sur rendez-vous :

 Au CHM : Le patient doit téléphoner lui-même au numéro suivant +32(0)56 85 82 00 pour fixer son rendez-vous. Le jour convenu, il se présente aux locaux de dépistage (situés devant le poste de garde de médecine générale) muni de sa prescription « papier » et de deux vignettes ou de son code SMS.

 À Comines (CCMS) : Le patient doit téléphoner lui-même au numéro suivant +32(0)56 85 85 80 pour fixer son rendez-vous. Le jour convenu, il se présente au Centre de Consultation muni de sa prescription « papier » et de deux vignettes ou de son code SMS.

Aussi en L'ACTU DE MOUSCRON