Des transmigrants hébergés à la ferme du CARAH à Ath

Le gîte de la ferme expérimentale du CARAH à Ath.
Le gîte de la ferme expérimentale du CARAH à Ath. - D.R.

En réponse à l’appel lancé par la Conférence des Bourgmestres de Wallonie picarde, la Plateforme pour l’Interculturalité à Tournai, Picardie Laïque et l’antenne locale de la Plateforme citoyenne, la Province de Hainaut, la Ville d’Ath et son CPAS ont décidé de joindre leurs efforts pour assurer l’accueil d’un groupe de jeunes migrants à Ath durant cette période de pandémie.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte -50%
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement au Nord Eclair ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct