Les hôpitaux louviérois élargissent les unités de soins intensifs

Les hôpitaux louviérois se préparent à affronter le pic de contamination
Les hôpitaux louviérois se préparent à affronter le pic de contamination - David Claes

Pour l’instant, la situation reste gérable, en attendant le fameux pic que tout le monde craint et attend dans les jours prochains, celui qui pourrait voir certains hôpitaux se faire déborder par le nombre de patients à traiter : « On espère que non. Les hospitalisations montent doucement, mais les services sont prêts à les accueillir.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte -50%
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement au Nord Eclair ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct