Coronavirus: une période difficile pour les pompes funèbres

«
On limite les contacts au maximum
», explique Alain Schumers des pompes funèbres Bentz.
« On limite les contacts au maximum », explique Alain Schumers des pompes funèbres Bentz. - SP

MC’est un secteur dont on parle moins mais qui pourtant est lui aussi plongé au coeur de l’épidémie de coronavirus. Les entrepreneurs de pompes funèbres se sentent parfois quelque peu oubliés… Malgré les mesures prises pour endiguer la propagation du virus qui les obligent à revoir leur façon de travailler, ils doivent continuer à offrir un adieu digne et personnalisé aux défunts.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte -50%
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement au Nord Eclair ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct