Saint-Léger: trente couturières réalisent des masques

Saint-Léger: trente couturières réalisent des masques

« Je suis en chômage forcé sur le plan professionnel et à la commune toutes les réunions sont annulées. J’ai donc du temps » explique Philippe Lempereur. « En début de semaine, pas mal de gens lui proposaient de coudre des masques. Parallèlement, le docteur Simon, lui, recherchait des blouses blanches,.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte -50%
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement au Nord Eclair ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct