Pommeroeul: pas de peine pour du cannabis thérapeutique

Pommeroeul: pas de peine pour du cannabis thérapeutique

Cette drogue servait à calmer les douleurs de son corps meurtri par une vilaine chute. Le 1er juin 2017, un policier en intervention chez un tiers a eu son attention attirée vers le jardin de la voisine. Il a vu trois plants de cannabis. Une forte odeur de cannabis sortait de l’habitation. Le fils de la voisine était en train de fumer un joint. Il n’a rien contesté.

Découvrez l'abonnement numérique Nord Eclair pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique Nord Eclair pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement au Nord Eclair ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct