Grand Prix du Brésil: un final complètement fou

Verstappen a pris une option sur la 3e place finale au championnat du monde.
Verstappen a pris une option sur la 3e place finale au championnat du monde. - AFP

D’habitude, c’est la pluie qui transforme le Grand Prix du Brésil en samba. Cette fois, la piste fut sèche d’un bout à l’autre des 71 tours mais on a vécu une multitude d’incidents de course ahurissants qui ont débouché sur un classement surréaliste.

Découvrez l'abonnement numérique Nord Eclair pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique Nord Eclair pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement au Nord Eclair ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct