«Protégez ma fille, je vous en supplie!»

«Protégez ma fille, je vous en supplie!»

Il a commencé en exprimant du respect pour l'autre famille, celle de l'accusé, « dont je comprends que la douleur soit aggravée par le fait que ce soit de l'intérieur que cela soit arrivé. Personnellement, comme parent, je comprends que ce soit une douleur très difficile à gérer. »

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte -50%
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement au Nord Eclair ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct